Une nouvelle prime de 100 000 $

Aller en bas

Une nouvelle prime de 100 000 $

Message par AndroM le Mer 2 Mai - 7:32

Une nouvelle prime de 100 000 $ a été accordée aux médecins spécialistes qui jouent le rôle de gestionnaire dans leur établissement.


Après le «forfait jaquette» et les allocations d’assiduité, les spécialistes se sont vu accorder une toute nouvelle «prime gestion».

Depuis quelques semaines, les directeurs de services professionnels (DSP) qui sont médecins spécialistes bénéficient d’une indemnité additionnelle équivalant à 43 % de leur salaire, révèlent des documents obtenus par notre Bureau parlementaire.

À cela s’ajoute une nouvelle allocation «administrative» calculée en fonction de l’importance de leur établissement qui oscille entre 2 % et 13 %.

Les omnipraticiens qui occupent cette fonction et font le même travail n’ont pas droit à la «prime gestion» et doivent se contenter de l’indemnité administrative.

Ainsi, pour les mêmes responsabilités, un généraliste occupant le poste de DSP touche désormais de 230 000 $ à 255 000 $, alors qu’un spécialiste a vu sa rémunération bondir pour atteindre un salaire allant de 328 000 $ à 352 000 $.

Les omnipraticiens choqués
Une disparité de traitement vivement dénoncée par la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec. Le Dr Sylvain Dion ne s’en cache pas: les médecins de famille sont «choqués» de ces nouvelles dispositions.

«Ça n’a pas d’allure !» s’insurge le vice-président de la FMOQ. S’il est vrai que les spécialistes étudient plus longtemps que les généralistes, ça ne mérite pas un écart de 43 %, insiste-t-il.

«En gestion, c’est bonnet blanc, blanc bonnet sur la tâche que ces gens-là ont à faire, ça devrait être l’équité pure et simple», renchérit le Dr Dion.

Le ministre de la Santé ne voit pas les choses de la même manière. Gaétan Barrette précise d’emblée que le recrutement des DSP était ardu en raison du faible salaire offert.

«Il y a immensément de monde qui ne prend pas cette job-là parce que la rémunération est trop différente par rapport à leur travail et ça fait en sorte qu’on a juste des gens moins intéressés, moins impliqués et qui sont en fin de carrière.»

Disparité normale
Le Dr Barrette a lui-même concocté la nouvelle rémunération des DSP et négocié avec le Conseil du trésor et les ordres professionnels.

«J’ai développé une rémunération hybride, insiste-t-il. Pour les spécialistes, ils ont moins que la moyenne des spécialités et pour les omnipraticiens, ils sont au-dessus de la moyenne des omnipraticiens.»

Selon lui, cette disparité de traitement n’est pas anormale. «Un spécialiste, quand il fait un accouchement, c’est payé plus qu’un omnipraticien qui fait un accouchement, c’est comme ça dans la vie médicale», dit-il.

Nombre de directeurs des services professionnels (DSP)
32 directeurs des services professionnels à travers le Québec

14 DSP sont des médecins spécialistes*

*Selon la compilation de notre Bureau parlementaire réalisée avec les dernières données disponibles du ministère de la Santé

Rémunération d’un DSP selon la nouvelle grille de rémunération
Médecin omnipraticien: de 230 000$ à 255 000$*

Médecin spécialiste: de 328 000$ à 352 000$*

*Calculée en fonction de certains critères, dont l’importance de l’établissement

D’autres primes révélées par «Le Journal de Québec»
Prime «jaquette»
Indemnité permettant aux spécialistes de toucher 65,95 $ chaque fois qu’ils enfilent gants, masque et jaquette pour voir un patient contagieux

Prime d’assiduité
Indemnité de 105 $ pour les chirurgiens qui arrivent avant 8 h le matin au bloc opératoire

Prime réunion
Allocation pouvant aller jusqu’à 200 $ l’heure accordée aux médecins pour participer à des réunions et comités

Une prime qui ne fait pas de sens, selon la CAQ
La Coalition avenir Québec dénonce haut et fort la «prime à 100 000 $» accordée aux spécialistes et la disparité de traitement avec les médecins de famille.

Les médecins spécialistes qui occupent la fonction de directeur des services professionnels (DSP) dans les établissements de santé viennent de se voir accorder une indemnité additionnelle équivalant à 43 % de leur salaire.

«Aberrante»
Une situation «aberrante» aux yeux du député caquiste François Paradis. «C’est une prime qui ne fait pas de sens, c’est une prime qui n’est pas justifiée !» s’insurge-t-il.

Selon lui, une hausse de salaire de cette ampleur est difficile à concevoir pour la majorité de la population.

«J’aimerais bien ça qu’on aille se promener sur la rue et qu’on demande aux gens: avez-vous déjà eu, dans votre vie, une augmentation automatique d’un coup de 43 % de votre salaire ? Je pense qu’on n’en trouvera pas beaucoup».

Le député de Lévis s’explique mal la différence de traitement entre les spécialistes et les généralistes pour des fonctions identiques. «Il y a une majoration substantielle du salaire offert à une catégorie de DSP qui, au bout du compte, fait le même travail que les médecins de famille», plaide-t-il.

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2933
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum